Comment informer l’opérateur que vous quittez ?

Si vous souhaitez garder votre numéro, c’est l’opérateur chez lequel vous allez qui informe l’opérateur que vous quittez. Vous devez signer une « lettre d’autorisation » qui prouve votre volonté de garder le numéro ; elle permet à votre nouvel opérateur d’effectuer toutes les démarches nécessaires auprès de votre ancien opérateur (démarches techniques, administratives, etc.).

Attention: quitter un opérateur qui fournit ses services par l’intermédiaire d’un code d’accès (opérateurs CS ou CPS) n’a pas d’influence sur le numéro d’appel qui reste où il est, mais certains de ces opérateurs exigent que vous les informiez par écrit de votre volonté de ne plus recourir à leurs services. Faites-le dès que vous avez souscrit aux services de votre nouvel opérateur.

Si vous ne souhaitez pas garder votre numéro, c’est vous qui, par écrit, devez résilier votre contrat avec l’opérateur que vous quittez. La résiliation peut se faire par tout courrier papier ou si votre opérateur a installé un système pour recevoir ce genre d’  « écrits »  par e-mail, SMS, site Internet. L’opérateur ne peut pas exiger que vous lui adressiez la résiliation par courrier recommandé  mais l’utilisation ce type de courrier fournit  la preuve presque irréfutable que vous avez bien envoyé la résiliation.