Pouvez-vous garder votre numéro ?

Oui. Vous pouvez changer d'opérateur en Belgique et garder le même numéro.

Vous devrez toutefois changer de carte SIM et prendre celle de votre nouvel opérateur (pensez à sauvegarder les informations que vous auriez stockées sur la carte SIM à laquelle vous renoncez).

Le nouvel opérateur  vous fait signer une «lettre d'autorisation». C'est lui qui fait toutes les démarches avec  l'opérateur que vous quittez afin de reprendre votre numéro et de résilier votre contrat avec cet opérateur. Il active votre nouvelle carte SIM lorsque l’opérateur que vous quittez a désactivé son service. Vous pouvez choisir de transférer le numéro immédiatement ou d’effectuer l’opération à une date convenue avec le nouvel opérateur. Notez que vous devez être en ordre avec l’opérateur que vous quittez ; sinon, vous vous exposez à devoir lui payer une indemnité.

Le service est en général gratuit mais il est prudent de vous renseigner car, légalement, si l’opérateur que vous quittez ne peut pas vous facturer le portage du numéro, le nouvel pérateur peut vous facturer un maximum de € 10 indexés pour le service. Généralement, votre nouvel opérateur ne facture pas ce montant.  

Vérifiez si votre nouvel opérateur vous enverra un SMS dès que son service sera activé.

Après la démarche commerciale auprès du nouvel opérateur et la validation du transfert entre les opérateurs concernés, le portage du numéro prend au maximum un jour ouvrable Si l’opération prend plus d’un jour ouvrable par rapport à la date fixée, vous avez droit à une indemnité de € 3 (ou dans certains cas € 5) par jour de retard. Dans le cas de carte prépayée, l’indemnisation peut être octroyée sous forme de crédit d’appel. L’indemnisation n’est pas automatique : dans les six mois du portage, vous devrez vous adresser à votre nouvel opérateur pour l’obtenir. Pour plus d’informations au sujet des compensations, consultez www.ibpt.be/np.