Devez-vous informer l’opérateur que vous quittez ?

  • Non, si vous conservez votre numéro : la lettre d’autorisation du transfert de numéro  que votre nouvel opérateur vous fait signer vaut résiliation de votre ancien contrat.

En accord avec votre nouvel opérateur, vous avez le droit de déterminer vous-même la date du transfert de votre numéro. Vous pouvez donc indiquer dans la lettre d’autorisation la date de résiliation que vous désirez, afin d’éviter des éventuels frais de rupture de contrat ou de ne plus être joignable pendant quelques jours.

  • Oui, si vous mettez fin au contrat sans souhaiter un transfert de numéro.

Vous avez le droit de choisir le moment où le contrat prend fin (même immédiatement). Si vous ne spécifiez pas de date, l’opérateur peut vous obliger à respecter les délais de préavis prévus dans les conditions générales.