• FAQ

    Vous pouvez désactiver l'option « Internet mobile » sur votre appareil,

    ou

    Vous pouvez utiliser le mécanisme de contrôle.

    Si vous tenez cependant à faire usage de l’internet sur votre propre appareil mobile (ordinateur portable, smartphone…) à l’étranger, votre opérateur devra prévoir, tant dans qu’en dehors de l’UE, un mécanisme de blocage vous permettant de garder vos frais d’Internet mobile sous contrôle : votre opérateur doit automatiquement suspendre les services Internet lorsque la facture pour les services de données en roaming a atteint la limite de 50 EUR (avec TVA : 60,50 EUR).

    Votre opérateur ne peut cependant pas vous prendre par surprise : lorsque vous avez atteint 80 % du montant limite, votre opérateur doit vous envoyer un SMS, un e-mail ou un pop-up pour vous le signaler.

    Lorsqu’il y a un risque que vous dépassiez le montant de 60,50 EUR (TVA comprise), il doit à nouveau vous envoyer un SMS, un e-mail ou un pop-up pour vous expliquer comment éviter la suspension des services de données. Il doit également vous préciser à combien s’élèvent les coûts par mégaoctet (Mo) des services de données.

    Si vous ne réagissez pas à ce message, votre opérateur suspendra le service Internet.

    Si votre opérateur a suspendu le service Internet, vous pouvez le contacter pour qu’il rétablisse ce dernier. Vous pouvez alors instaurer une nouvelle limite.

    Vous pouvez toujours prendre contact avec votre opérateur pour augmenter ou diminuer la limite de 60,50 EUR (TVA comprise) pour les services d'itinérance de données. Il est tenu de le faire gratuitement, et ce pour le jour ouvrable suivant au plus tard.

    Attention : la limite sur votre facture et la suspension du service concernent uniquement les services de données. Les coûts de vos communications téléphoniques et des SMS ne sont pas pris en compte.

    Ce système d’avertissement et le montant limite sont en principe également en vigueur dans les pays en dehors de l’Europe où le tarif d'itinérance équivalent au tarif national n’est pas d’application. Il se peut toutefois que le réseau utilisé à l'étranger ne permette pas à votre opérateur de suivre la consommation en temps réel. Dans ce cas, il est tenu de vous envoyer immédiatement et gratuitement un SMS vous informant que les données sur la consommation totale ne sont pas disponibles et qu'il ne peut donc garantir que le montant maximum convenu ne soit pas dépassé.

    D'autres solutions

    Toutefois, certains opérateurs ne respectent pas toujours strictement les obligations de paramétrage des mécanismes de blocage. Par conséquent, il est préférable que vous gardiez également vous-même un œil sur votre consommation de données. Il existe des applications à cet effet, comme 3G Watchdog et Netcounter, que vous pouvez télécharger gratuitement et qui tiennent à jour votre consommation en Mo.

    Certains smartphones permettent également de vérifier votre consommation sur l'appareil-même.

    CONSEIL : il se peut que des programmes actifs sur votre appareil mobile vous connectent automatiquement à Internet, par exemple pour rechercher des mises à jour. En général, ces programmes le font sans que vous ne vous en rendiez compte. Afin d’éviter cela, vous pouvez désactiver les mises à jour automatiques avant de voyager à l’étranger. 

    Pour votre information

    Un Gb permet d’effectuer les actions suivantes (cumulées)  :

    • Envoi de 300 e-mails ;
    • 750 visites sur des sites de médias sociaux;
    • Visite de 300 pages internet;
    • Téléchargement de 5 applications;
    • Ecoute de 180 minutes de musique en streaming;
    • Visionnage de 60 minutes de video (en qualité normale).

    Ou encore:

    • L’envoi de 100 e-mails correspond environ à 5Mb;
    • Le téléchargement de 5 applications correspond à environ 200Mb;
    • L’écoute de 60 minutes de musique en streaming correspond à environ 36Mb;
    • Le visionnage de 60 minutes vidéo correspond à environ 210 Mb.

    Pour plus d’informations au sujet de l’utilisation de l’internet mobile, nous vous invitons à consulter le site Surf Mobile.

    Enfin, pour rappel, lorsque vous êtes en déplacement dans un pays de l’Union européenne ou en Islande, en Norvège ou au Liechtenstein, la consommation d’internet mobile sera facturée au tarif national.

  • FAQ

    Envoyez un courriel à l’adresse examen@ibpt.be avec vos noms, prénoms, coordonnées postales (adresse), votre numéro de téléphone ainsi qu’une copie recto-verso de votre carte d’identité.

    Si vous souhaitez passer un examen de niveau C, veuillez joindre l’attestation de réussite d’un test pratique d’une association reconnue.

    Notre service prendra contact avec vous pour vous proposer des dates d’examen.

    Notez que vous devez avoir au moins 12 ans pour participer à un examen.

  • FAQ

    L'inscription doit se faire auprès d'un centre d'examen GMDSS. 

    Lors de l'examen pratique, le candidat utilisera le même équipement que lors de sa formation. 

    Les frais d'inscription sont de 82,40 € et ne sont pas remboursables. 

    En cas d'annulation plus d'une semaine avant l'examen ou sur présentation d'un certificat médical, le droit d'inscription peut être utilisé pour une autre date. 

    Pour réussir, il faut obtenir 50% des points pour chaque matière et 60% au total. Aucune dispense ne sera accordée pour la partie pratique. 

    En cas de reprise, une exemption n'est accordée que pour les parties théoriques pour lesquelles le candidat a obtenu 70% ou plus et si le candidat le fait dans un délai d'un an après l'examen initial. 

    En cas de reprise, la partie pratique doit toujours être repassée.

  • FAQ

    Pour ce faire, envoyez un e-mail à l’adresse examen@ibpt.be en indiquant vos nom, prénom, adresse (postale), lieu et date de naissance, ainsi que votre numéro de téléphone et une copie recto-verso de votre carte d'identité ainsi qu'une photo au format d'une photo d'identité (sur fond blanc). 

    Pour l'année 2024, les frais d'inscription s'élèvent à 37,59 € et sont non remboursables. En cas d’annulation plus d’une semaine avant l’examen ou sur présentation d’un certificat médical, les frais d’inscription peuvent être reportés une fois à une autre date.

    Pour l’examen SRC, joignez également une attestation de formation SRC d’un centre de formation reconnu. Attention, celle-ci n’est valable qu’un an. Au-delà de la date limite, l’attestation ne sera plus acceptée.

    Notre service vous contactera pour vous proposer des dates d’examen. Après enregistrement de votre demande, vous recevrez un mail de confirmation contenant des informations sur le paiement et d'autres questions.

    Les inscriptions sont possibles jusqu’à deux semaines avant la date de l’examen et dans la limite des places disponibles.

  • FAQ

    Un formulaire de demande est à votre disposition. Le certificat aéronautique est payant : 7,49 € à verser sur le compte IBAN BE68 6791 7078 1634 (BIC : PCHQBEBB) de l'IBPT.

    N’oubliez pas de signer votre formulaire !

    A joindre impérativement :

    • l'original de l'attestation de réussite de l'examen délivrée par le SPF Mobilité et Transport ou par le centre de compétence de la composante aérienne;
    • la copie de la preuve du paiement de 7,49 €;
    • une photo d'identité récente;
    • une copie de la carte d'identité recto et verso.

    Notez que la licence ATCO (Air Trafic Control) ne donne pas droit au certificat d’opérateur – il faut absolument fournir l’attestation de réussite de l’examen du SPF. Si vous ne possédez plus l’attestation de réussite, vous pouvez demander un équivalent au SPF. La copie de votre PPL, ATPL… n’est pas valable pour l’obtention de l’autorisation d’opérateur. L’ELP n’est également pas suffisant.

  • FAQ

    Si ces conseils n’aident pas, vous pouvez installer une solution technique afin de renforcer votre Wi-Fi.

    Les opérateurs proposent également de telles solutions (parfois gratuitement) : vous pouvez donc également vous renseigner auprès de votre opérateur à ce sujet.

    Il existe plusieurs options techniques.

    Changer le modem

    Vous disposez peut-être encore d’un ancien modem. Vérifiez avec votre opérateur si vous avez intérêt à le remplacer par un modèle plus récent.

    Les modèles plus récents soutiennent par exemple également le « Multiple-Input Multiple-Output » (MIMO). Il s’agit d’une technologie sans fil qui utilise plusieurs émetteurs et récepteurs pour transmettre plus de données simultanément. Cette technologie augmentera considérablement la vitesse et bénéficiera à la portée et à la robustesse de la connexion dans des environnements « multipath ». Dans le domaine des radiocommunications, la propagation par trajets multiples est le phénomène par lequel les signaux radioélectriques atteignent l’antenne réceptrice par deux ou plusieurs chemins. Les causes des trajets multiples sont la réflexion du signal sur des surfaces réfléchissantes (murs métalliques, bâtiments, étendues d'eau...).  

    Installer un répéteur Wi-Fi

    Cet appareil relaie le signal Wi-Fi pour une plus grande portée.

    L’installation est très simple : il suffit de brancher le répéteur dans une prise électrique à un endroit où le signal Wi-Fi du modem est encore suffisamment fort pour être répété. Toutefois, si le signal répété est de qualité inférieure (par exemple, trop d’interférences ou trop faible) à l’endroit où le répéteur est placé, l’utilisation d’un répéteur ne donnera pas non plus de bons résultats. Si le répéteur ne donne pas le résultat souhaité, placez-le plus près du modem. 
    Dans les modèles de répéteurs obsolètes, la vitesse disponible est réduite de moitié pour les appareils connectés au répéteur.

    Mettre en place un réseau Wi-Fi Mesh

    Pour les systèmes Mesh, un module principal est branché à votre modem. Ce module principal relaie le signal aux modules complémentaires ou « satellites » (au moins 2). Le signal Wi-Fi est communiqué entre tous ces modules pour former un seul réseau Wi-Fi. 

    Cette solution est idéale pour les endroits où il n’y a pas de câble Ethernet et où le signal Wi-Fi n’est pas assez puissant. Il suffit d’un câble reliant votre modem au satellite principal. Vous placez ensuite les autres modules là où vous souhaitez une meilleure portée et le système se configure tout seul.

    Installer un point d’accès supplémentaire

    Un « hotspot Wi-Fi » ou un « access point » est un point d’accès sans fil supplémentaire permettant de connecter des appareils au Wi-Fi, dans un endroit où la couverture Wi-Fi de votre modem est insuffisante. Pour cela, le point d’accès est relié à votre modem par un câble réseau ou via un adaptateur CPL (« powerline », « powerline homeplugs »). Cela garantit une vitesse optimale et un signal stable.

    Dans le cas des adaptateurs CPL, il existe des modèles qui ont le point d’accès Wi-Fi intégré.

    Il vous en faut au moins deux : un pour la prise située près de votre modem et un second pour la prise où vous souhaitez étendre le signal Wi-Fi. Ensemble, ils garantissent que le signal Internet est envoyé de A à B. Malheureusement, il est possible que le signal n’atteigne pas tout à fait correctement le deuxième adaptateur CPL, ce qui entraîne une baisse de la vitesse. Il n’y a aucune garantie que vous obtiendrez en permanence la vitesse la plus élevée.

    Attention: d’autres solutions, comme l'amplification du signal Wi-Fi par un amplificateur externe ou via le remplacement de l’antenne du router, sont interdites.

  • FAQ

    La plupart des services de livraison permettent de suivre l’envoi du colis. Ce service peut être proposé par l’opérateur postal qui effectuera la livraison ou par l’e-commerçant. Le suivi peut avoir lieu par e-mail, SMS, une page web ou une application mobile de l’opérateur postal et/ou de l’e-commerçant.

    • Conseil : Pour être sûr de ne manquer aucune livraison, faites livrer votre colis dans un point postal. Via le site www.pointpostal.be, vous trouverez tous les points postaux de tous les opérateurs dans un rayon jusqu’ à 10km de l’adresse que vous avez introduite. Non seulement vous y trouverez l’adresse exacte, mais également les heures d’ouverture des différents points postaux.

  • FAQ

    L’accès au local d’examen ne se fait que sur présentation de votre carte d’identité.

    • L’examen VHF se compose de 20 questions à choix multiples sur la matière reprise dans le manuel de préparation à l’examen pour l’obtention du certificat restreint de radiotéléphoniste. Il faut obtenir 60% des points pour réussir. Aucune dispense de matière n’est accordée.
      Si vous souhaitez une version imprimée du manuel VHF, veuillez verser 5 € sur le compte IBAN BE68 6791 7078 16 34 (BIC : PCHQBEBB) avec la mention « Manuel VHF » et envoyer la copie de la preuve de votre paiement par mail à maritime@ibpt.be.
    • L’examen SRC se compose de 33 questions à choix multiples (23 SRC et 10 VHF) sur les matières reprises dans le programme d’examen. Il faut obtenir 60% des points dans chaque matière pour réussir. Aucune dispense de matière n’est accordée.

  • Communication concernant la possibilité de rendre des magasins de télécommunications accessibles aux clients sous certaines conditions

    Publications › Communication -
    Communication du Conseil de l’IBPT du 6 avril 2020 concernant la possibilité de rendre des magasins de télécommunications accessibles aux clients sous certaines conditions
  • Communication concernant le monitoring du service universel dans le domaine des télécommunications 2021

    Publications › Communication -
    Conformément à l'article 103 de la loi du 13 juin 2005 relative aux communications électroniques, l'IBPT exerce un contrôle sur l’exécution du service universel et présente un rapport annuel à la Ministre concernant d’éventuelles adaptations des obligations de service universel.
Vers le haut